Gastronomie Coréenne

Principaux composants de la gastronomie coréenne

약식동원 - Yak Sik Dong Won est l'essence de la gastronomie coréenne : manger est à la fois se nourrir et préserver sa santé. Pour les coréens, les plats quotidiens sont des alicaments d'une bonne santé.

  • Bibimbap
    Plat très populaire à base du riz et de plusieurs ingrédients - plus de 5 légumes. Il est recommandé par plusieurs nutritionnistes comme un plat très adapté pour ses composés phytochimiques.
  • Doenjang
    Pâte de soja fermenté et condiment le plus important de la cuisine coréenne avec plus de 2000 ans d'histoire. Elle est riche en flavonoïdes, acide linoléique, vitamines, minéraux et hormones. Il est anti-cancérigène et préventif aux maladies cardio-vasculaire. Contrairement au miso japonais, le doenjang garde ses propriétés même après une longue ébullition.
  • Gochujang
    Pâte de piment rouge fermenté. Elle est fabriquée à partir de piments rouges séchés, de sel, de graines de sojas fermentés, de germes de blé et de céréales - le choix de la céréale varie selon la région. Celle à base de riz gluant est considéré le meilleur pour son onctuosité et sa saveur.
  • Insam
    Appellation du ginseng. Originaire d'Asie du nord-est, cette plante est utilisée pour ses propriétés médicinales. L'insam coréen est la variété de ginseng qui possède le plus d'efficacité, notamment pour une meilleur résistance aux stress et à la fatigue, rétablir les capacités physiques et la concentration intellectuelle.
  • Jeot
    Condiment fermenté à base de produits marins. Son goût salé et riche fait du jeot un ingrédient important pour la préparation du kimchi.
  • Kimchi
    Mets lacto-fermenté traditionnel. Le New York Times l'a sélectionné comme un des plats les plus sains au monde, entre autres pour son action anti-cancérigène. Nos kimchi maisons sont adaptés en fonction des plats proposés pour une meilleure combinaison gustative.
  • Pyogo
    Champignon comestible originaire d'Asie du nord-est. Il possède des teneurs remarquables en vitamines B2 et PP et contient aussi une substance anti-tumorale, le lentinane, qui aurait en plus une action réductrice sur le cholestérol.
    Dans la cuisine coréenne, les pyogo sont utilisés couramment pour enrichir le goût des plats.
  • Soujeo
    Signifie les couverts - uniquement la cuillère sout ga lak et une paire de baguettes jeot ga lak. Contrairement aux chinois et aux japonais, les coréens utilisent les deux couverts pendant le repas. Traditionnellement ils sont soit en argent massif, soit en bronze, aujourd'hui ils sont le plus souvent en inox.
  • Yuja
    Agrume originaire d'Asie de l'est. Il serait un hybride de la mandarine sauvage et du citron d'Ichang, le yuja possède 3 fois plus de vitamine C et de substances anti-oxydantes que les citrons. Il est utilisé comme remède contre le rhume et les maladies hivernales. Il est consommé comme un thé ou comme un condiment pour les desserts traditionnels.


Arts de la table

La grande cuisine coréenne sert chaque personne sur une table individuelle.

Le repas commence quand le plus âgé prend ses couverts.

La cuillère se place à la gauche des baguettes.

Le riz et la soupe doivent être consommés uniquement à l'aide de la cuillère et les plats d'accompagnements uniquement avec les baguettes.

Il est incorrect de porter le bol de riz ou de la soupe à la bouche.

Les baguettes doivent être ajustées sans les taper sur la table.

Il est inconvenant de faire du bruit en mangeant, ou de mastiquer la bouche ouverte.

Pour parler, il faut masquer la bouche avec la main.

Personne ne doit quitter la table avant que les convives aient finis de manger.

Le verre d'alcool doit être tenu des deux mains lorsqu'une personne vous sert. Avec les personnes plus âgées que soi, il convient de tourner la tête pour boire.

Les verres des convives doivent être toujours remplis.